Caroline comte auteure dans les Alpes de Haute Provence

CC les galinettes, cette semaine je vous présente une auteure Caroline Comte. Vous aimez lire, je vous invite à découvrir son univers sur son site internet https://carolinecomte.wixsite.com/thalia/bio. Il y a quelques années, nous nous sommes déjà rencontrés et c’est un grand plaisir de la retrouver quelques années plus tard avec de nouvelles aventures. Je vous propose aussi la rétrospective du Bleuet, où caroline présentait ses ouvrages Un clic sur la vignette ci-dessous

Je suis née en Bourgogne au cœur des prairies verdoyantes bordant la Loire, dans le Brionnais, près de ses captivantes églises romanes.

Puis, ce fut le dépaysement, le choc des cultures.  L’Asie du Sud-est. Le Laos. Le contact avec une autre beauté, des cultures différentes.

A la faculté de lettres de Montpellier où j’ai obtenu ma Licence de lettres modernes, je me suis immergée dans la littérature, le plaisir de lire, d’analyser les écritures ; là s’est manifesté le désir d’écrire. J’y ai comparé des auteurs, des genres, des époques littéraires. Je me suis initiée à l’ancien français, à la linguistique, à l’étymologie.

J’ai terminé mon cycle d’études supérieures à Paris, dans le secteur des métiers de la communication, des relations publiques, et des relations presse.

J’ai été professeur en Ecole supérieure des beaux-arts. J’y ai enseigné les sciences théoriques de la communication, la sociologie de l’art axée surtout sur les notions de pratiques culturelles, de perception esthétique et de jugement artistique. L’exercice de la pédagogie de l’art m’a sans faille toujours passionnée. J’y ai animé des ateliers d’écriture. En explorant les procédés rédactionnels avec mes étudiants, en sollicitant en eux le surgissement des mots, leur agencement, j’ai commencé à renouer avec mon désir d’antan : écrire.

J’aime voyager. J’ai besoin de découvrir la planète.

J’aime étudier les civilisations anciennes, tenter de décrypter les langages des peuples disparus, leurs mythes… Sumer, les écrits de l’Egypte ancienne, les manuscrits de la mer morte…

J’aime découvrir des peuples différents : l’Asie, les Amérindiens…

J’aime la nature, les paysages, les animaux…  Chiens, chats, papillons, écureuils, chevaux, etc. ont aussi leur importance dans mes romans.

Mes trois premiers romans, intitulés “Le roman athlétique de Enlila Apkallu“, “Le roman alimentaire de Enlila Apkallu”, “Le roman interstellaire de Enlila Apkallu”, ont été publiés en 2010 et 2011, sous le nom de Caroline Maillet.

Ils ont été réédités en 2014 et 2015, sous le nom de Caroline Comte et leurs titres sont devenus :

“Enlila”, trilogie composée de ” Le voyageur de Sirius “, ” L’Astrocyte 218 “, ” Le sacre de Cydonia “. Détails sur le site web dédié à Enlila :